VERNEY-CARRON : VOICI LE VÉLOCE

Fort du succès de la carabine Speedline, qui s’enrichit cette année d’une version gaucher et d’une série limitée Gator à gravure profonde sur la carcasse, Verney-Carron a eu l’idée d’appliquer son système Stop & Go à un fusil de chasse semi-automatique en en faisant ainsi une arme à répétition. Esthétiquement, on retrouve les lignes d’un semi-auto, comme pour la Speedline, mais avec des petites différences stylistiques. Le quadrillage notamment, en forme de V, comme Véloce, est uniquement présent sur les zones de préhension. Le poussoir Stop & Go, qui permet de refermer la culasse avec le pouce entre deux tirs – seule l’éjection et le recul de cette pièce sont automatiques –, est situé sur le côté droit de la carcasse, mais plus haut que sur la Speedline. Ce fusil à canon en acier Super Diamant de 71 cm, éprouvé billes d’acier et livré avec cinq chokes amovibles, peut contenir cinq cartouches. Il pèse 3,150 kg et coûte 1 799 €. Autre nouveauté chez le grand armurier stéphanois, une arme qui signe en réalité son grand retour, le Canardouze, dans la gamme Vercar. Nous avons là un fusil juxtaposé permettant de tirer au coup par coup ou les deux coups en même temps, doté de canons de 81 cm éprouvés bien sûr billes d’aciers et de quatre chokes amovibles. Cette arme de huttier, et donc d’affût, pèse 5,5 kg et bénéficie d’un système anti-recul intégré. Un adaptateur pour lunette de gabion est installé. Une dernière nouveauté nous arrive avec un semi-auto baptisé V-One, une arme de petit prix à crosse composite noire et à emprunt de gaz et canon de 71 cm.

LE VÉLOCE SERA A L’ESSAI SUR LE GAME FAIR SUR L’AIRE DE TIR BALL-TRAP VERNEY-CARRON !